TLAPB réutilise

papierLes équipiers de TLA sont des grands consommateurs de papier. De ce fait et tentant d’améliorer le recyclage, ils se sont associés à l’école secondaire L’Odyssée des Jeunes du Centre de services scolaire de Laval afin de fournir du papier vers une deuxième vie.

L’école est formée de jeunes du régulier et de classes spécialisées pour les jeunes atteints du trouble du spectre de l’autisme (TSA) et autres troubles neurologiques. Leur COOP fabrique des blocs-notes avec du papier recyclé. Victime de son énorme succès, la COOP manque constamment de papier, leur matière première. TLAPB a été très heureux de fournir des boîtes et des boîtes de papier qui aurait fini au fond d’un bac de recyclage n’eut été de la COOP.

Le triage

La feuille parfaite pour la COOP :

Format 8,5 x 11;

  • Imprimée sur un seul côté
  • Non confidentielle

Les élèves qui travaillent au triage s’assurent de la qualité de leur matière première. La feuille doit être du bon format, non-déchirée ou abîmée et ils sont mandatés, sous la supervision de trois professeures à vérifier qu’aucune donnée confidentielle ne se trouve sur le côté imprimé.

*Ici, on apprend le contrôle qualité.

La mise en page

Il est possible de commander une multitude de formats de bloc-notes avec énormément de choix possible. Les élèves qui travaillent à la mise en page prennent les bons de commande et s’assurent que le visuel respecte la commande du client (format, logo, typographie, lignées, couleur, etc.)

*Ici, on apprend la mise en page à l’ordinateur.

Le triage des feuilles couleur

Dans le cas rare où la COOP reçoit des feuilles colorées, un élève se charge de faire des paquets multicolores. Il est donc possible de leur fournir des feuilles de couleurs (elles seront acceptées) puisqu’il est possible de commander des blocs-notes colorés.

*Ici, on apprend le travail par séquence.

La mesure

Une fois imprimées les feuilles sont ensuite coupées. Comme les formats varient selon les commandes, les élèves doivent s’assurer de prendre les bonnes mesures (1/4 de page d’un format 8.5 x 11, etc.).

*Ici, on apprend les fractions.

La coupe

Puisque la mesure a pris le temps de faire de petites annotations de coupe, il est très facile pour la coupe de procéder à leur travail par la suite. Cela évite bien des erreurs.

*Ici, on apprend la précision. Il est important que les feuilles soient bien placées afin que le résultat soit bon.

Les paquets de 10

Afin de rendre le compte des commandes plus facile à la production, une table est réservée afin de compter en paquet de 10.

*Ici, on apprend les multiplications.

Les « stop » et les cartons

5 feuilles avant la dernière, une feuille est insérée afin de vous avertir que votre bloc-notes est presque fini. À la toute fin, un carton est mis en place.

*Ici, on apprend le travail par séquence.

Les cartons

Sur le carton de la fin du bloc-notes, une étiquette est apposée où on y trouve la mention suivante: « Obtenez un rabais de 0,50$ sur votre prochain achat en rapportant votre carton ». Récupération, Réutilisation.

*Ici, on apprend l’importance de la réutilisation.

La presse

Les blocs-notes sont bien alignés, puis mis à la presse. Une feuille de protection est ajoutée sur le dessus afin de protéger leur travail, mais aussi afin d’inscrire le nombre de couches de colle appliquée.

*Ici, on apprend la minutie de travail.

La colle

Une colle de type « ciment », spécialement réservée à l’usage des blocs-notes, est appliquée en 4 couches. Les élèves sont tous bien au courant à quel moment il est temps d’appliquer une autre couche. Il est important de ne pas mettre trop de colle.

*Ici, on apprend la minutie du travail et la coopération (n’importe quel élève qui voit que les blocs-notes sont prêts pour une deuxième couche peut prendre la décision d’en appliquer une autre).

Les produits

Une multitude de produits sont offerts avec une panoplie de possibilités. Les résultats sont beaux et d’allure très professionnelle.

Cette COOP fonctionne comme une vraie entreprise. Il y a un président, qui doit se présenter, avec une présentation orale. Une sélection par vote. Il y a des réunions de création afin d’inventer de nouveaux produits, gérer les problèmes, trouver des solutions. Il y a un comptable qui gère les factures officielles remises aux clients. Les élèves apprennent la coopération, à toutes les étapes. Comme l’entreprise est organisée comme du travail à la chaîne, chaque étape dépend de la précédente, et donc chacun prend son travail à cœur afin de ne pas retarder ses coéquipiers.

À la toute fin, les profits vont aux travailleurs de la COOP. Ils décident d’un commun accord ce qu’ils feront de cet argent. Par le passé, les membres ont décidé d’aller au centre ISaute, au centre Aptitude-sport, au parc de la rivière des Mille-Îles faire du Rabaska, à Mirabel à Aventure GPS, au Darkzone et au Putting Edge (mini putt dans le noir).

En les encourageant, TLAPB a permis à des jeunes qui ont atteint leur limite académique de continuer à apprendre et surtout à se préparer au monde du marché du travail. Cette façon de faire renforce leur estime de soi et leur permet d’ajouter une expérience de travail à leur curriculum vitae.

En plus d’avoir fourni la matière première, TLAPB s’est aussi procuré le produit final, les bloc-notes ont été redistribués aux employés de TLA Architectes.

Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

180